couvent d'augustins

Couvent d'augustins

De l'ancien couvent, reconstruit au 18e siècle, subsistent l'aile nord (numéros 7 et 9) et l'aile ouest (5 et 3) , remaniées. Les chaînes d'angle, les fenêtres à crossettes ainsi que l'essentiel des toits sont anciens. Ces ailes, à 1 étage, comportent au rez-de-chaussée plusieurs caves hautes. Le corps de bâtiment est, dans l'alignement de la rue de l'Etoile, comporte un passage d'entrée latéral, une cave haute et 2 étages. Il a été rénové récemment mais conserve une porte moulurée du 18e siècle (en remploi ?) et une porte d'entrée, datée de 1810, gravée des initiales J.M.P. se rapportant au propriétaire de l'époque qui était sans doute aussi le maître de l'ouvrage.

Référence : IA67008052
Adresse : Etoile (rue de l') 13 ; Augustins (rue des) 3, 5, 7, 9 ; Augustins (impasse des)
Commune : Wissembourg
Canton : Wissembourg
Département : 67
Datation : 1ère moitié 18e siècle (?) ; 1er quart 19e siècle (?)
INSEE : 67544
Historique : Le couvent des augustins fut fondé en 1279 par des moines augustins, de Fribourg en Suisse. Au moment de la Réforme, les moines s'étant ralliés aux thèses de Luther, le couvent fut fermé. Il fut acheté, en 1526, par le prévôt Rudiger (du chapitre Saint-Pierre et Saint-Paul) et cédé à la ville qui en fit une annexe de l'hôpital. En 1553 il fut converti en école. Il fut racheté par les augustins en 1684, fermé en 1791 et vendu comme bien national. L'église primitive fut consacrée en 1280, le choeur fut achevé au 14e siècle, le cloître au 15e siècle. Une inscription encastrée dans l'aile ouest, se rapporte à l'achèvement de travaux, en 1468, la veille de la Saint Pierre et Saint Paul. Les ailes nord et ouest du couvent, furent reconstruites au cours du 1er quart (?) du 18e siècle. Elles figurent sur une gravure de Matthias Steidlin de 1720. La porte cochère qui donnait accès au couvent, du côté de l'impasse, est datée de 1741. L'église, qui avait été reconstruite vers 1688, abrita après la Révolution une salle de théâtre, puis resta à l'abandon. En 1805 on y récupéra 200 dalles pour le surhaussement du sol de l'église paroissiale ; en 1808, elle fut démolie. La date 1810 (sur la porte d'entrée côté rue) du corps de bâtiment est, correspond vraisemblablement à la date de sa construction. Dans le sol de l'aile nord est encastrée la dalle funéraire du père Hiffel, décédé le 23 novembre 1734.

Pour consulter l'intégralité du dossier cliquez ici

 
Région Alsace (vers le site)

Accueil du public du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Sur rendez-vous au 03.88.15.38.36

une réalisation RBS (vers le site)